Water Odyssey

L’université la plus proche du Pôle Nord

Chaque année, près de 500 étudiants aventuriers suivent des cours dans l’université la plus au Nord du Monde, à seulement 1 200 kms du Pôle Nord. Située sur l’île principale du Svalbard (Spitzberg), UNIS (the University Centre in Svalbard) est une infrastructure éducative et de recherche ultra moderne dans une région isolée de la planète. La situation géographique de Longyearbyen (« capitale » du Svalbard – 2 000 habitants), offre des possibilités extraordinaires aux étudiants et chercheurs, pour toute étude scientifique dans des territoires et des conditions extrêmes. L’un des sujets majeurs est la compréhension et l’analyse des aurores boréales. La longue nuit d’hiver de cette partie du monde permet d’observer ce magnifique phénomène solaire.
Voici ce que l'on découvre lorsque l'on arrive au-dessus du Svalbard début février.
Voici ce que l'on découvre lorsque l'on arrive au-dessus du Svalbard début février.
Il est exactement 11h30
Il est exactement 11h30
Longyearbyen, ville la plus au Nord du monde, environ 2OOO habitants
Longyearbyen, ville la plus au Nord du monde, environ 2OOO habitants
En février, c'est la période bleue
En février, c'est la période bleue
UNIS, l'université la plus au Nord du Monde
UNIS, l'université la plus au Nord du Monde
Un groupe d'étudiants part vers l’Observatoire Kjell Henriksen, à 520 mètres d’altitude
Un groupe d'étudiants part vers l’Observatoire Kjell Henriksen, à 520 mètres d’altitude
A l'intérieur de l'engin à chenilles
A l'intérieur de l'engin à chenilles
Premier cours dans l'observatoire concernant l'étude des aurores boréales
Premier cours dans l'observatoire concernant l'étude des aurores boréales
Première sortie, deux étudiants sont chargés de garder le site face aux ours polaires
Première sortie, deux étudiants sont chargés de garder le site face aux ours polaires
Pose des appareils scientifiques sur le toît de l'observatoire
Pose des appareils scientifiques sur le toît de l'observatoire
Aurore boréale prise par Pål Ellingsen (KHO UNIS) Birkeland Center for Space Science
Aurore boréale prise par Pål Ellingsen (KHO UNIS) Birkeland Center for Space Science
Je retourne à l'observatoire de jour avec Mikko Syrjäsuo
Je retourne à l'observatoire de jour avec Mikko Syrjäsuo
Le toit de KHO avec ses coupoles qui abritent les instruments d'observation
Le toit de KHO avec ses coupoles qui abritent les instruments d'observation
500 mètres plus bas, les antennes du radar EISCAT, 2ème partie du film
500 mètres plus bas, les antennes du radar EISCAT, 2ème partie du film
Au-dessus de Longyearbyen...il est déconseillé d'aller plus loin sans fusil
Au-dessus de Longyearbyen...il est déconseillé d'aller plus loin sans fusil
Départ d'expédition
Départ d'expédition
Dès que l'on sort de la ville, le fusil est obligatoire...ce panneau nous rappelle pourquoi
Dès que l'on sort de la ville, le fusil est obligatoire...ce panneau nous rappelle pourquoi
Dans une rue de Longyearbyen
Dans une rue de Longyearbyen
Longyearbyen, le 16 février,  premier jour où un rayon, de soleil peut apparaître quelques secondes
Longyearbyen, le 16 février,  premier jour où un rayon, de soleil peut apparaître quelques secondes
Un spectacle très rare, lors de mon repérage deux ans plus tôt en janvier, les lumières de cristaux de glace. Voir les actualités du site
Un spectacle très rare, lors de mon repérage deux ans plus tôt en janvier, les lumières de cristaux de glace. Voir les actualités du site
Philippe Boucher présente PLANETIMAGE.tv
image